Imola, le petit Nürburgring...

 

Un circuit dans la ville… Cette expression est régulièrement utilisée pour décrire des tracés urbains comme Monaco ou Macao. Dans le cas d’Imola, cette expression prend une autre dimension, car l’Autodromo Internazionale Enzo e Dino Ferrari est un tracé naturel planté au cœur de la petite ville d’Emilie-Romagne, non loin de Bologne. Un circuit mythique que les Bikers’Days vous proposent de (re)découvrir les 3 et 4 août prochains. 

Rivazza, Tamburello, Villeneuve, Acque Minerali, Alta… Autant de virages légendaires qui composent le circuit d’Imola, long de 4936 mètres,  avec 13 virages à gauche et 9 à droite, reconnu pour son côté technique et difficile à ‘lire’, mais particulièrement généreux en sensations. La variété des courbes et les dénivelés n’y est pas étrangère, notamment en arrivant au sommet de la Variante Alta avant de plonger vers le double gauche de Rivazza, sur lequel les immeubles voisins ont une vue imprenable… ‘Le petit Nürburgring’, comme le qualifia un jour Enzo Ferrari, en référence aux 28 kilomètres de la célèbre Nordschleife.

Le circuit d’Imola est aussi lié au destin tragique d’Ayrton Senna, mais depuis ce jour noir du 1er mai 1994, de nombreux changements ont été apportés pour améliorer la sécurité et moderniser les installations. Derniers en date, la création de la Variante Bassa et un resurfaçage de 70% de la piste. A propos de Senna, le musée ‘Checco Costa’ du circuit accueille une exposition exceptionnelle intitulée «Ayrton Magico» jusqu’au 30 novembre. Une visite à ne pas manquer lors des Bikers’Days des 3 et 4 août.

Sur la piste, les Bikers auront droit à deux jours de roulage complet. Ils seront répartis en quatre catégories  homogènes (loisir - rapide - très rapide - expert) et auront droit à un service pneus, ainsi qu’à tout le confort moderne (restaurant, station essence, possibilité de louer un box, douches…). Quant au logement, il est prévu à 10 petites minutes du circuit…